GoldZone Web Hosting

Rédigé par Gaëtan Trellu (goldyfruit)

Outils pour utilisateurs

Outils du site


installation_d_un_serveur_jabber

Installation d'Ejabberd.

Cette page est en rédaction, c'est donc un brouillon.

Il existe plusieurs systèmes (Jabberd14, Jabberd2, Openfire, Wildfire) qui permet la mise en place d'un serveur Jabber.
Mon choix s'est porté sur Ejabberd, qui est écrit en Erlang, il est stable et il supporte une bonne charge.
Sa configuration pourra vous paraître austère mais elle est en fait d'une simplicité enfantine. ;-)

Pour rappel, vous avez le choix entre une compilation via les ports (solution que je présenterai ici) ou via le gestionnaire portinstall. Pensez à avoir l'arbre des ports de votre FreeBSD à jour !

Installation.

$ cd /usr/ports/net-im/ejabberd
$ make install clean

L'installation va télécharger Erlang, un moment se couper et vous demandez de télécharger deux fichiers (tzupdater-1_3_11-2008i, diablo-caffe-freebsd7-i386-1.6.0_07-b02), qui seront à placer dans le répertoire “/usr/ports/distfiles/”.
Une fois ces fichiers téléchargés, retournez dans le port d'Ejabberd puis relancez son installation.

#1

$ cd /usr/ports/net-im/ejabberd
$ make install clean

Voilà, le serveur est installé ! Passons désormais à sa configuration.

Configuration.

$ cd /usr/local/etc/ejabberd/
$ cp ejabberd.cfg ejabberd.cfg.bak
$ ee ejabberd.cfg

Parcourez le fichier de configuration, alors ? Je vous l'avais dit, c'est un peu dépaysant.
Revenez au début, nous allons configurer un compte, qui sera le compte administrateur.

% Users that have admin access.  Add line like one of the following after you
% will be successfully registered on server to get admin access:
%{acl, admin, {user, "aleksey"}}.
%{acl, admin, {user, "ermine"}}.

Remplacer :

%{acl, admin, {user, "ermine"}}.

Par :

%{acl, admin, {user, "votrepseudonyme", "votredomaine.tld"}}.

Et le domaine ?

% Host name:
{hosts, ["localhost"]}.

Par :

% Host name:
{hosts, ["votredomaine.tld"]}.

Si vous souhaitez héberger plusieurs domaines, il suffit de les ajouter à la suite.

% Host name:
{hosts, ["domaine1.tld", "domaine2.tld", "domaine3.tld"]}.

#2

Votre serveur est opérationnel avec une configuration minimale.
On ajoute l'entrée “ejabberd_enable=“YES”” dans le fichier “/etc/rc.conf” afin d'activer le service avant de le lancer.

$ echo ejabberd_enable="YES" >> /etc/rc.conf
$ /usr/local/etc/rc.d/ejabberd start

Si vous utiliser un pare-feu, pensez à ouvrir les ports.

Exemple pour Packet Filter.

pass in quick inet proto tcp from any to $iface0 port { 5222:5223, 5269, 5280, 8010 }  keep state

Nous avions enregistré dans le fichier de configuration un utilisateur qui sera l'administrateur du serveur, nous pouvons désormais le créer.
IL y a deux possibilités, via un client Jabber (Psi, Gaim, Pidgin) ou via la commande “ejabberctl”.

  • Via le client :

Enregistrez-vous comme sur n'importe quel serveur.

  • Via la commande “ejabberdctl” :
$ ejabberctl register votrepseudo domaine.tld votremotdepasse

Connectez-vous via le client afin de tester.

Ejabberd est fourni avec une interface d'administration. Pour vous connecter http://ipduserveur:5280/admin/
Connectez-vous avec le compte administrateur créé précédemment.

Si vous souhaitez rendre votre serveur privé, vous pouvez de

{access, register, [{allow, all}]}.

En :

{access, register, [{deny, all}]}.

Puis relancez Ejabberd.

$ /usr/local/etc/rc.d/ejabberd restart

#3


#1 (Précision) #2 (Certificat) #3 (Config plus pousée, passerelle)

Changelog.

Voir le changelog complet.

installation_d_un_serveur_jabber.txt · Dernière modification: 2011/01/05 16:05 (modification externe)