GoldZone Web Hosting

Rédigé par Gaëtan Trellu (goldyfruit)

Outils pour utilisateurs

Outils du site


installation_de_l_agent_de_sauvegarde_tina_4.x_sur_un_serveur_linux

Installation de l'agent de sauvegarde TINA.

TINA est un système de sauvegarde Unix/Linux/Windows. Il peut être installé en tant qu'agent ou en tant que serveur.
Dans notre cas il sera uniquement installé en tant qu'agent.

La version 4.1.0 SP5 a été publiée le 14 mai 2008 par Atempo.

Installation.

La version minimum de la glibc système pour TINA 4.1.0 SP5 doit-être 2.2.5 au minimum auquel cas l'agent ne pourra pas être installé.
L'installation peut être effectuée ou en mode graphique ou en mode console, ici l'installation en mode graphique sera retenue. Pour le mode console voir installation_de_l_agent_de_sauvegarde_tina_en_mode_console.

Avant de lancer l'installation, il est nécessaire de renseigner l'adresse du serveur TINA dans le fichier “/etc/hosts” du système.

# Serveur de sauvegardes TINA.
10.11.8.146     aabhw2s46     AABHW2S46

Le CD doit être monté, ou automatiquement (ce qui peut poser des problèmes de droits) ou manuellement.

Sur les serveurs avec un lecteur CD en USB.

# mount /dev/scd0 /media/cdrom/

Sur les serveurs de type Proliant (le nom du péripéhrique peut varier).

# mount /dev/hdc /media/cdrom/

Lancement de l'installation.

# cd /media/cdrom/ && ./install.sh

1 - Une fenêtre s'ouvre, elle propose de sélectionner un langage.

2 - Sélection du mode d'installation, il est possible d'installer TINA sur un serveur distant. Nous allons rester en local.

3 - Action à effectuer.

4 - Sélection de la zone géographique.

5 - Acceptation de la licence.

6 - Sélection du type d'installation, dans notre cas c'est un agent.

7 - Paramètres de l'environnement.

8 - Sélection des composants à installer, l'aide en ligne et le tutoriel ont été décochés.

9 - Paramétrage du catalogue.

10 - Répertoire d'installation, la norme veut que TINA soit installé dans le répertoire “/arch” mais il est tout à fait possible de l'installer ailleurs par exemple dans le répertoire “/opt”.

11 - Récapitulatif.

12 - Installation.

L'installation de TINA est maintenant terminée. Pour vérifier que ce dernier tourne sur le système il suffit de faire un “ps” couplé à la commande “grep”, le résultat retourné sera le suivant :

root     14403  0.0  3.3  31176 16056 ?        Ss   12:21   0:00 /arch/tina/Bin/tina_daemon -td_op 1 -comm_by_pipe YES

Bug.

Le SP3 comporte un bug au démarrage des serveurs Linux, il se trouve dans le script de lancement “/etc/init.d/tina.tina”.
Ce bug fait que le démarrage du service peut atteindre une dizaine de minutes !!

Pour le corriger il suffit d'éditer la ligne 209 en remplaçant :

is_running=`$TINA_HOME/Bin/tina_ping -host 127.0.0.1 | grep "is running"`

Par :

is_running=`$TINA_HOME/Bin/tina_ping -language english -host 127.0.0.1 | grep "is running"`
installation_de_l_agent_de_sauvegarde_tina_4.x_sur_un_serveur_linux.txt · Dernière modification: 2011/01/05 16:05 (modification externe)